12 mai 2017ENS de Lyon

Ethics by Design

La première conférence dédiée à la conception numérique durable en France

Rediffusion

Vous pouvez retrouver le live de l'évènement à l'ENS de Lyon sur la page de notre co-organisateur Flupa

Ils ont parlé de nous

Revue de presse et comptes-rendus de l'évènement :
Retrouvez notre compte-rendu de l'évènement.

Propos

L'éthique est un concept qui revient sans cesse sur internet, dans les médias, les discussions et autres conférences liés au numérique. Elle nourrit mille et une interrogations. Elle se pose également de plus en plus lorsqu’on l’on parle de design, compris ici au sens de méthode de conception, et notamment depuis la publication de l’article de l’ancien philosophe produit de Google Tristan Harris How Technology Hijacks People’s Minds.

Peut-on tout faire sur Internet ? Les entreprises nées avec le numérique peuvent-elles s’affranchir des contraintes fiscales, juridiques, sociales qui incombent ? Les designers sont-ils des manipulateurs ? Sommes-nous volés de notre temps et de notre attention comme le suggère Tristan Harris ? Qu’est ce qu’un bon design ?

Autant de questions autour de l'Ethics by Design que nous vous proposons d’aborder en vous accueillant à l’École Normale Supérieure de Lyon, au cours d’une journée de conférences et d'ateliers à destination des professionnels du numérique et du monde de la recherche.

La variété des formats permettra de réfléchir ensemble en profondeur à ce sujet complexe, et de passer de la théorie à la pratique, avec comme objectif la production d’éléments concrets pour un “meilleur design”. Cette journée se tiendra le 12 mai 2017 à l’ENS Lyon et sera co-organisée par le collectif Designers éthiques et la Flupa, antenne francophone de la User Experience Professionals Association (UxPA).

Objectif de l'événement

L’objectif de cet évènement a consisté à dépasser la prise de conscience opérée dans la sphère médiatique en 2016 et 2017 quant à l’éthique associée à la pratique du design.

En permettant aux travailleurs du web, aux designers, aux chercheurs, aux politiques et plus largement au grand public, d’aborder ces questions sous un angle nouveau et de travailler à élaborer des solutions concrètes, nous souhaitions montrer comment ces questions d’éthiques sont in fine inhérentes aux services et outils utilisés et que leur design n’a rien d’anodin.

Pour ce faire, nous avons proposé à la fin de chaque temps de l’événement, après chaque conférence, table-ronde ou atelier, un compte-rendu concret. La somme de ces derniers est disponible sur ce site.

Nous espérons rassembler une communauté et lancer un mouvement de prise de conscience à propos des enjeux soumis aux designers et les organisations que nous côtoyons au quotidien.

Intervenants

James Williams

Time Well Spent

Jame Williams est chercheur en éthique du design et co-fondateur de Time Well Spent. Il termine actuellement une thèse à l’Université d’Oxford où il s’intéresse aux questions d’attention et de persuasion dans le design. Avant cela, il travailla chez Google pendant plus de 10 ans, où il reçut le “Founder’s Award”. Il fut également consultant de grandes sociétés et de gouvernements. James Williams a un Master en “Human-Centered Design & Engineering” de l’Université de Washington.


Olly Wright

Emakina

Olly Wright est responsable de la stratégie chez Emakina, une des agences web leader en Europe. Après des études en philosophie, il devient designer puis architecte de l’information. Il participe à la création de sites pour un grand nombre de groupes comme Unilever, P&G, Sony et travaille la stratégie de marque et de contenu pour Emirates airlines et Lush Fresh Handmade Cosmetics.

Flora Fischer

CIGREF

Flora Fischer est doctorante en philosophie à l’Université de Technologie de Compiègne et chargée de programme de recherche au CIGREF (Club Informatique des Grandes Entreprises Françaises). Ses travaux de recherche portent sur l'approche d'une éthique by design des technologies numériques dans les entreprises, ce qui l'amène à interroger, au travers du champs de recherche des machine ethics, "l'éthique du code" et la déontologie des designers d'interaction.

Gauthier Roussilhe

Studio Flair

Gauthier Roussilhe est designer, auteur et cofondateur du studio de design FLAIR (Lyon). Grâce à une pratique critique et spéculative du design il explore les avenirs possibles de nos sociétés. Son travail de recherche s’intéresse de près à la nécessité d’une éthique pour le design mais aussi aux rapports complexes dans lequel le designer fait office de médiateur.

Hubert Guillaud

Internet actu (partenaire)

Hubert Guillaud, journaliste, rédacteur en chef de InternetActu.net, le média de la Fondation internet nouvelle génération - Fing - sera là pour poser les enjeux de la journée. Quels nouveaux défis posent la question du design de l'attention ? Comment reprendre le contrôle face aux dispositifs attentionnels ? Quels rôles et responsabilité pour le design et les entreprises de technologie ?

Véronique Routin

Fing (partenaire)

Véronique Routin collabore avec la Fing depuis ses débuts. Directrice du développement, elle coordonne les actions de la Fing et les partenaires associés. De formation économiste, avant de rejoindre la Fing, elle a travaillé 10 ans dans le secteur des TIC.

Olivier Desbiey

CNIL

Olivier Desbiey est responsable de l’innovation et de la prospective et membre du LINC, le Laboratoire d’Innovation Numérique de la CNIL.
LINC est à la fois un dispositif de réflexion sur les tendances émergents d’usage du numérique et de conduite de projets d’expérimentation autour des données.
Au-delà de son action de régulation, LINC permet à la CNIL participer avec un autre regard aux débats sur les enjeux reliant éthique, libertés, données et usages du numérique.

Raphaël Yharrassarry

Il travaille en freelance comme lead UX designer, psychologue depuis le dernier millénaire. Son parcours lui a permis de travailler sur des sujets variés allant du WAP à la télévision, en passant par, le web, le e-commerce et les applications professionnelles ou le design de service. Il intervient sur les phases de recherches utilisateurs, l’animation d’ateliers de co-conception, la réalisation et l’évaluation des services, ainsi que sur la mise en place de stratégies centrées sur l’Utilisateur.

Collectif BAM

Le Collectif Bam est un groupe de designers engagés sur les pratiques numériques et collaboratives. Nous concevons des produits, des services, des espaces innovants pour et avec des acteurs publics ou privés.

Programme

Comment les interfaces utilisateurs appareillent l'exploitation de notre attention, de nos comportements, de nos biais cognitifs ? A l'heure où les interfaces utilisateurs appareillent l'économie de l'attention, comment organiser la déprise ? La déconnexion est-elle le seul remède à cette nouvelle forme de manipulation ? Comment armer les questions éthiques que posent une conception qui cherche à développer des comportements compulsifs et addictifs ? Peut-on envisager une autre conception, fondée sur d'autres valeurs ?

Retrouvez la conférence de Hubert sur Slideshare

In the ‘attention economy,’ digital technologies are increasingly designed to exploit our psychological vulnerabilities in order to direct us toward goals that may or may not align with our own. In the short term, this can distract us from doing the things we want to do. In the longer term, however, it can distract us from living the lives we want to live—or, even worse, it can undermine our capacities for reflection and self-regulation, making it harder, in the words of Harry Frankfurt, to ‘want what we want to want.’ As a result, deep ethical questions of self-determination and dignity lurk here—questions that to date have been either minimized or completely ignored. In this talk I will discuss how the ‘distractions’ of the attention economy, far from minor annoyances, may in fact represent the defining moral challenge of our time. Responding adequately to this challenge requires an urgent societal effort aimed at a full-scale reform of the attention economy. I will outline a vision for such an effort, giving particular attention to the unique role that designers can play in helping society resist the forces of attentional exploitation that now beleaguer us all.

L’éthique by design revêt plusieurs significations dans le champ des technologies numériques. Avec le développement des systèmes et des agents artificiels, elle renverra à la question de l’implémentation de théories éthiques dans la programmation avec notamment la théorie des AMA (agents moraux artificiels). Dans le domaine des interfaces numériques, l’éthique by design supposera pour les designers de savoir expliciter les choix qu’ils font dans la construction de leurs interfaces et d’en imaginer les conséquences et/ou les réceptions éthiques. Cela renvoie alors à une « éthique des interactions ». Ces deux formes d’éthiques qui reposent sur des technologies et des pratiques différentes révèlent pourtant des enjeux similaires, au regard de la philosophie des techniques (qui pose le débat entre l’influence de l’intention des concepteurs d’une part, et l’influence de la médiation technique d’autre part). Nous verrons que l’éthique by design a aussi ses limites, et nécessite d’être pensé dans sa temporalité. A posteriori les enjeux de ce qui by design n’ont pas été pensé (volontairement ou non), pourront alors faire l’objet d’une « éthique de l’attention », à l’opposé notamment du « design de l’attention ».

Est-il possible de bâtir un business sur des bases éthiques et soutenables ? Peut-on mener une telle démarche non pas seulement avec des startups mais également avec des sociétés existantes et historiques ?
La transformation digitale vient bousculer les modèles des entreprises jusque dans leurs fondements, fournissant des opportunités pour un changement radical à la fois dans ce que les compagnies proposent et dans la manière dont elles le font.
Cette présentation se penchera sur des cas concrets et réels, et proposera des outils pour encourager et implémenter ce type d'idées, en démontrant comment amener des changements positifs et opposés à des modèles fondés sur des assomptions et autres idées reçues.
En anglais.

Durant ce moment, nous vous proposons d'échanger avec nos intervenants autour des résultats des ateliers

11:15 - 12:45 Atelier
Designing for Time Well Spent
James Williams

What if technologies could avoid the petty competition for users’ attention, and instead focus on helping people live fulfilling lives? What would that world look like, and how could we create it? Drawing on the ideas of the Time Well Spent campaign (http://timewellspent.io), this workshop will discuss real-world approaches to design (broadly understood) that are aimed toward this end. The workshop will address questions about the design of technologies as well as the design of organizations, but the specific emphases will depend on the needs and interests of attendees. Attendees are asked to come prepared to discuss a specific example of design from their own work that they would like to redesign in order to be ‘time well spent.’

11:15 - 12:45 Atelier
Rédaction du serment du designer - partir de la critique pour trouver la vertu
Gauthier Roussilhe et Flora Fischer

Le designer est avant tout transversal, sa pratique traverse de part à d’autre les champs de connaissances et les terrains de production. Pourtant on peut reprocher à cet allongement sa superficialité et ainsi sa fragilité, deux aspects souvent travaillés par le design critique/spéculatif. A partir de ces objets critiques de de design nous allons remonter les raisonnements pour trouver les gardes-fous et les vertus auquel le designer doit s’attacher s’il veut enfin grandir. Nous aborderons, par la pratique, les thèmes de l’intégrité physique et digitale, de l’éco-design, de l’inclusion et des environnements de compréhension.

11:15 - 12:45 Atelier
Persuasive Design, modifier le comportement des utilisateurs ?
Raphaël Yharrassarry

Nous verrons sur quels mécanismes psychologiques s’appuie le persuasive design pour modifier les comportements des utilisateurs. Puis nous mettrons en pratique ces mécanismes afin de construire une stratégie de persuasion pour des services plus ou moins éthiques.

15:45 - 17:15 Atelier
Questionner les formes de commerce en design (free-lance, salarié, entrepreneur…)
Collectif BAM

Nous vous proposons un atelier en trois temps :
1/ Partage d’expériences et de bonnes pratiques
a) Recueil d’histoires qui exposent des problèmes qui ont pu nuire à la relation commerciale d’un projet de design. (ex : mauvais payement, mauvaises estimations du temps de travail, impossibilité d’assure l’éthique du projet en cause, problème relationnel, situations ayant générés de la frustration chez le designer ou le client, impossibilité de faire du bon design, mauvaise communication, etc)
b) Recueil d’histoires présentant des bonnes pratiques qui ont permis d’assurer une relation commerciale éthique.
2/ Contextes et causes
Identifications des facteurs qui peuvent nuire aux relation commerciale et provoquer les problèmes précédemment énumérés. Analyse du contexte et son influence sur les relations commerciales (statut libéral, etc). Analyse des freins juridiques (forme juridique, licence, contrat, etc), organisationnels (formation des équipes, répartitions du pouvoir décisionnel, distributions des rôles) ou relationnels (problème de confiance, de transparence, fossé culturel, etc). Définitions des pistes problèmes à améliorer.
Identifications des facteurs de réussites et définition des pistes d’inspirations.
3/ Propositions
Analyser les histoires de la partie 1 et proposer des solutions qui permettraient de pallier aux problèmes rencontrer. Ex : propositions de méthodes, de contextes propices aux relations commerciales éthiques, repenser les objets commerciaux (ex devis, facture, base de calcule des honoraires). Réflexion autour des formats juridiques et de licences qui pourraient favoriser le bon déroulement des projets, etc…

15:45 - 17:15 Atelier
Cartographie des pathologies de l’attention
Hubert Guillaud et Véronique Routin

L'objectif de l'atelier est de cartographier les grandes transformations de l'attention à l'ère numérique :
De nouvelles souffrances, nouvelles pathologies, nouvelles addictions / De nouvelles zones de confort, bien être / De nouvelles valeurs, nouvelles rétributions / De nouvelles métriques, nouveaux indicateurs / Quelles sont les formes de l'attention (sociale, individuelle, collective, conjointes, organisationnelles) / Qui sont les acteurs ? / Quelles solutions (déconnexion, écologie informationnelle, afficher le temps,...) / De nouveaux métiers (magiciens, coach du temps,...)

15:45 - 17:15 Atelier
Développement de business modèles éthiques
Olly Wright

À partir des idées et des outils développés lors de la conférence d'Olly Wright, l'atelier permettra de travailler sur le développement de business modèles éthiques pour des compagnies existantes. Les participants travailleront en petites équipe et développeront des propositions, qu'ils confronteront ensuite à la vision du groupe.
En anglais.

Co-organisateurs

Thibault Savignac, Jérémie Poiroux et Karl Pineau sont étudiants à l’École Normale Supérieure de Lyon en architecture de l’information. Leurs domaines respectifs (UX design, journalisme et patrimoine culturel) les amènent à s’interroger sur la question de l’éthique numérique et plus spécifiquement celle de l’éthique par le design. Ils se regroupent au sein de l’association Les Designers éthiques (designersethiques.org).

Fondée en 2008, Flupa (Association francophone des professionnels de l'expérience utilisateur) est un chapitre local de la User Experience Professionals Association (UxPA) qui soutient les chercheurs et professionnels de l’expérience utilisateur et compte plus de 50 chapitres locaux à travers le monde.
Flupa rassemble les communautés de professionnels et de chercheurs issues de l’ingénierie, des sciences humaines, du marketing ou du design, afin de partager leurs pratiques et promouvoir l’expérience utilisateur (UX).
Bertrand Cochet est responsable de l’antenne locale de Lyon et Directeur Conseil au sein de l’agence WAX Interactive.

Partenaires associés

Créée en 2000 par une équipe d’entrepreneurs et d’experts, la Fing est un think tank de référence sur les transformations numériques. La Fing compte aujourd’hui plus de 300 membres : des grandes entreprises, des start-ups, des laboratoires de recherche, des universités, des collectivités territoriales, des administrations, des associations, des personnes physiques...

S’appuyant sur la tradition française d’excellence des Écoles normales supérieures, l’ENS de Lyon forme les cadres de l’enseignement supérieur et de la recherche en France et dans le monde. Grande école universitaire, membre de l’Université de Lyon, elle regroupe toutes les disciplines en dehors du droit et de la médecine. La recherche en éducation est au cœur de son activité.

Partenaires financiers

L'IXXI est une structure de recherche hébergée par l'ENS de Lyon, qui associe de grands instituts de recherche nationaux, CNRS et INRIA, à des établissements de la région (Universités Lyon 1 et Lyon 2, INSA de Lyon, enssib, Université Joseph Fourier), pour promouvoir des recherches au carrefour des disciplines qui répondent aux grands enjeux de notre temps.

We Make Information Clearer
We work to make the world’s information clearer and easier to use by improving how people learn, practice, and teach information architecture.

Designers+ est un réseau de professionnels du design et métiers associés créé initialement à Saint-Étienne en 2007, avec pour mission l’animation et la professionnalisation de la filière design. Nous sommes ouvert depuis 2013 à l’ensemble des professionnels résidants en Auvergne-Rhône-Alpes.
Nous accompagnons nos adhérents dans le développement de leur activité, leur montée en compétence, la mise en place de projets collaboratifs et le développement de projets innovants.
Nous incitons nos adhérents à entretenir leur créativité et leur capacité d’anticipation face à toutes les évolutions sociétales, y compris les mutations du métier de designer.

Welcome Max est un studio de conseil UX/CX pour la conception de services efficaces. Son approche est focalisée sur les clients, les points de contact et la data. Nous travaillons avec un réseau d'indépendants pluridisciplinaires. Le design thinking, le prototypage rapide, la recherche utilisateur et l'empathie sont au coeur de notre démarche pour accompagner tout type d'organisation à s'adapter au nouveau monde en marche.

Spécialiste des usages et comportements humains, Akiani est une agence de conseil en expérience utilisateur et expertise humaine.
Mêlant design thinking et processus créatifs, nous plaçons l’Homme au cœur de l’innovation pour créer avec nos clients des produits, des organisations et des services plus intuitifs et engageants, centrés sur les besoins, attentes et capacités réels des utilisateurs finaux.

Partenaires média

Ils nous soutiennent

Lieu

  • École Normale Supérieure de Lyon
  • 15 parvis René Descartes, Lyon 7e
  • Métro B, station Debourg
  • hello@designersethiques.org
  • 8:45 - 19:15